Laspley a sorti son premier album il y a quelques jours sur le label londonien XL Recordings.


L’une des particularités du R&B c’est qu’en tant que genre musical, il est aussi malléable et caméléon que du rock, de la pop ou de la variété. Les artistes de la trempe de James Blake par exemple, donne un nouveau ton à ce mouvement de plus en plus hybride. La jeune britannique Lapsley fait d’ailleurs partie de cette nouvelle vague propre au R&B contemporain en y mêlant ambient et électronique. À tout juste 19 ans. Et pour la plupart des critiques, Laspley fait mieux 


ressentir la mélancolie de son R&B polaire que nombreux de ses compères. Une silhouette proche de celle de la célèbre Adèle.  Une voix planante et froide. Une touche électronique inspirée de Rhye ou encore SBTRKT. La mixture parfaite qui donna le glas à la prestigieuse maison XL Recordings (Adèle, Radiohead, Jamie xx). Suite au franc succès de l'EP « Understudy », de faire enregistrer « Long Way Home ». Le premier album de la chanteuse originaire de Liverpool est

 


sorti le 4 Mars 2016. Un projet original, propre à la personnalité de Lapsley, influencé par ses multiples références. Un LP qui inclut notamment les titres « Hurt me » et « Station » déjà connus du grand public, ayant suivi la fulgurante ascension de la jeune étudiante. Album que nous aurons d'ailleurs la chance de découvrir en live à Paris, le 29 Mars prochain sur la chaleureuse et intimiste scène de La Boule Noire.