Suite à la sortie de son nouveau projet.


Bonnie Banane a surprit grand nombre de mélomanes et d’amateurs de rythmn’and’blues. Mais pas seulement, dans un univers musical de plus en plus envahit par la scène électronique, Bonnie Banane a su remettre en lumière une façon plus authentique de voir et de vivre la musique. A travers l’influence croisée de Brigitte Fontaine et D’Angelo, l’EP «Sœur Nature» en a fait rêver plus d’un. Grâce notamment  

 


au titre «Leonardo» référence non voilée au Titanic de James Cameron et à son acteur principal. Morceau sorti accompagné d’un clip évasif et aqueux, habillé d’un filtre volontairement rétro, nous transportant dans une virée sur l’océan atlantique. L’EP de quatre titres a su démontrer au grand public que le R&B français a de l’avenir devant lui, et qu’il est fin prêt à être 


de nouveau conquis En jonglant entre anglais et français, Bonnie Banane a su s’approprier son propre genre, hybride, moderne et contemporain,  en harmonisant parfaitement son timbre de voix sur du beat downtempo, elle rend hommage aux paradoxes inhérents et grandissants, entre Aaliyah et André Rieu.  Entre ciel et mails.